Ignorer et passer au contenu
Recevez des produits exceptionnels gratuitement pour tout achat de 60 €
Connexion
Ou  Créer un compte
Mot de passe oublié ?
S'identifier
Ou  Connexion
Ce champ est obligatoire
Réinitialiser son mot de passe
Nous vous ferons parvenir un e-mail pour réinitialiser votre mot de passe
Conseils aux futurs parents
|
18 mai 2022

Quand mettre bébé dans le transat ?

Nous aimerions que tout soit prêt à l'arrivée du bébé, c'est pourquoi l'une des questions qui hantent le plus les nouveaux parents est quels sont les articles indispensables pour le nouveau-né Aujourd'hui, nous nous concentrons sur le transat, lequel pour de nombreux parents est irremplaçable. Fait-il vraiment partie des indispensables ou peut-on s'en passer ? Continuez de lire. 

Quelle est sa fonction ?

Le transat est un support où le bébé peut se reposer confortablement à portée de voix et des yeux de maman et papa. 

Le siège est suspendu et contenu dans une structure qui le surélève du sol de quelques dizaines de centimètres. Il est équipé d'un mécanisme qui lui permet de se balancer, afin que le bébé puisse se calmer comme lorsque vous le bercez dans vos bras. 

Le modèle classique se berce s'il est poussé (évidemment doucement) par les parents, mais il existe aussi des modèles électriques : une pression sur un bouton active la fonction de bascule automatique, pour calmer bébé sans avoir à déplacer continuellement le transat avec ses mains. 

Dans certains modèles, il est possible de régler la hauteur, tandis que le réglage du dossier est beaucoup plus courant : de la position allongée pour les nouveau-nés à une position assise pour manger. 

Le transat est facilement transportable d'une pièce à l'autre, vous pouvez donc toujours avoir le bébé avec vous pendant que vous vous occupez de vos affaires. Son avantage est donc de s'accorder des moments de répit dans la journée, sans perdre de vue bébé. 

Il est cependant important de l'utiliser avec modération, car les enfants ont un besoin extrême et irremplaçable de contact physique. Nous le verrons mieux dans les prochains paragraphes. 

A partir de quel âge peut-on utiliser le transat ? 

Le transat peut être utilisé dès les premières semaines de vie et est recommandé jusqu'à 6 mois. 

Pour deux raisons : La première est liée à une question de sécurité, les mouvements de bébé deviennent de plus en plus décisifs et peuvent le faire basculer. La seconde, en revanche, dépend des besoins de l'enfant : à cet âge, il veut jouer et explorer l'environnement, se sentant libre de ses mouvements. 

Pendant que le bébé est dans le transat, il est important d'utiliser l'oreiller Koala Perfect Head pour éviter l'apparition d'une  tête plate chez le nouveau-né. 

Ce syndrome, appelé Plagiocéphalie Positionnelle, est très fréquent chez les enfants précisément parce qu'ils passent de nombreuses heures par jour allongés. La petite tête des bébés est encore malléable, c'est pourquoi une pression localisée pendant longtemps conduit à l'aplatissement de la partie arrière ou latérale. 

Quand utiliser le transat bébé 

Vous vous posez sûrement des questions sur l'utilisation du transat : combien de temps un bébé peut-il rester dans le transat ? Et à quels moments de la journée convient-il de l'utiliser ? 

Nous partons du principe que le transat ne remplace pas votre présence auprès du bébé, c'est seulement une aide pour vous permettre de prendre soin de lui plus facilement. 

Vous ne pouvez donc pas simplement mettre le bébé dans le transat et le laisser sans surveillance. Le bébé depuis le transat observera vos mouvements et recevra des stimuli sous un angle différent que d'habitude, un facteur positif pour sa croissance. Cependant, vous devez toujours le garder près de vous et interagir avec lui. 

Vous pouvez l'utiliser en regardant la télévision (le transat doit être placé sur le sol et non sur le canapé), en cuisinant (à une distance de sécurité de la cuisinière), en vous séchant les cheveux et dans toutes les situations où vous avez besoin d'avoir les mains libres pendant quelques minutes. 

Il est important de ne pas exagérer le temps passé dans le transat, car les bébés ont un grand besoin de contact physique avec papa et maman. 

Un besoin fondamental auquel il faut absolument répondre, car contrairement à ce que l'on pensait autrefois, tenir le petit dans ses bras ne signifie pas le gâter et le rendre dépendant de ses parents. 

C'est exactement le contraire : le contact est nécessaire pour que le petit se sente en sécurité et aimé, facteur fondamental pour qu'il grandisse en confiance en lui et en autonomie. 

Mieux vaut alors utiliser l'écharpe porte-bébé, qui permet d'avoir les mains libres avec le bébé près de soi. Elle respecte la physiologie naturelle de l'enfant et aide à prévenir et à traiter la Plagiocéphalie Positionnelle car le temps pendant lequel l'enfant passe allongé diminue. 

En plus du confort pratique, le babywearing, présente de nombreux avantages tant pour le bébé que pour maman et papa. Pour n'en citer que quelques-uns : le bébé se détend, améliore les reflux et les troubles coliques, aide à prévenir la dépression post-partum, renforce le lien entre le bébé et les parents. 

Conseils utiles pour bien utiliser le transat

Comme tous les outils pour enfants, même pour le transat, il est important de porter une attention particulière d'abord à choisir un modèle qui garantit sa sécurité, puis de l'utiliser en toute sécurité. 

Voici quelques facteurs sur lesquels se concentrer lors du choix et de l'utilisation du transat :

Choisissez votre produit avec soin  

Le premier conseil, tant en termes chronologiques qu'en termes d'importance, est de toujours choisir des produits sûrs, conformes à la réglementation CE. La sécurité des enfants avant tout. 

Doit respecter la physiologie de l'enfant

Lorsque vous positionnez le bébé dans le transat, assurez-vous que l'inclinaison soit adaptée à son âge, c'est-à-dire que dans les premiers mois, le bébé doit s'allonger et non s'asseoir. 

De plus, vous devez vous assurer que la cyphose naturelle de l'enfant, c'est-à-dire la courbure de sa colonne vertébrale, soit respectée. La position la plus naturelle pour les nouveau-nés, en fait, n'est pas avec le dos et le cou droits, mais courbés pour former un léger C. 

Ne laissez pas le bébé seul 

Le transat est un outil utile pour avoir les mains libres et ne pas avoir à garder le petit toujours dans vos bras, mais ce n'est pas un support sur lequel laisser le petit sans surveillance. Il est essentiel que quelqu'un soit toujours là pour surveiller le petit et interagir avec lui. 

Ne le placez pas en position surélevée

Le transat doit toujours être maintenu au sol, il ne doit jamais être placé sur la table, le lit ou le canapé. Les mouvements du bébé pourraient renverser le transat, avec un risque conséquent d'ecchymoses et d'étouffement si le bébé se retrouve écrasé contre un oreiller, par exemple. 

Ne le gardez pas trop longtemps dans le transat tous les jours

Le transat est d'une grande aide, mais doit être utilisé avec modération. Il n'est pas bon de laisser le bébé dans le transat trop d'heures par jour, car le bébé a besoin d'un contact physique avec les parents et n'est pas un soutien adéquat pour l'heure du coucher. 

De plus, des séjours prolongés sur le transat augmentent le risque de plagiocéphalie. C'est pourquoi nous vous conseillons d'utiliser le transat en plaçant la tête de bébé sur le coussin tête plate Koala Perfect Head. 

 

Le transat est-il donc un élément indispensable ? Ou est-ce un support utile mais pas si essentiel ? Nous vous laissons la décision.