Ignorer et passer au contenu

Expédition gratuite pour commandes supérieures à 45€ en France

Connexion
Ou  Créer un compte
Mot de passe oublié ?
S'identifier
Ou  Connexion
Ce champ est obligatoire
Réinitialiser son mot de passe
Nous vous ferons parvenir un e-mail pour réinitialiser votre mot de passe
Koala Black Weeks

Ne manquez pas les remises les plus élevées de l’année! Jusqu’à 20% sur tout le shop

Allaitement maternel et alimentation des nouveau-nés
|
18 octobre 2021

Repas à l’extérieur : conseils pratiques pour vous organiser sans effort

 

Quand un enfant arrive, les habitudes des parents changent à bien des égards. Si vous aviez l’habitude de sortir souvent pour dîner, peut-être dans des restaurants romantiques et raffinés, tout devient plus compliqué après la naissance... surtout à partir du moment où le sevrage commence.

Manger au restaurant peut devenir un cauchemar si vous ne savez pas comment y faire face, tant et si bien que les mamans et les papas préfèrent souvent éliminer le problème à la racine en évitant de sortir. Mais si vous y réfléchissez, ce n’est pas la meilleure solution : vous et votre partenaire méritez de profiter de quelques repas au restaurant, d’une excursion à la plage sans horaires stricts ou d’un voyage en compagnie de votre fils.

Avec nos conseils, vous n’aurez aucun problème : organiser les repas en dehors de la maison pour votre bébé sera beaucoup plus facile que vous ne le pensez. Prête à découvrir comment ?

 

 

Repas à l’extérieur : les indispensables

La première chose à faire, pour affronter en toute tranquillité la question de la bouillie de bébé à l’extérieur de chez vous est de vous équiper de tous les outils qui peuvent être utiles. Ils deviendront vos "alliés" et vous simplifieront la vie !

Voici donc ce qui ne peut pas manquer dans la cuisine, toujours prêt à l’emploi dans le cas de sorties plus ou moins improvisées.

Récipients pour la bouillie, thermiques et non (nous y reviendrons plus tard).

Une glacière.

Biberon et cure-pipe pour le nettoyer.

Des bavoirs en abondance.

Cuillères et couverts pour préparer la nourriture.

Casserole et réchaud, ou cuire de la bouillie électrique (bien sûr, seulement en cas de voyages d’une certaine durée, pas pour de simples excursions d’une journée).

Aliments déjà partiellement préparés ou prêts à l’emploi (fromage déjà râpé, bouteille d’huile d’olive extra vierge, farines de céréales, éventuellement homogénéisés ou viande et poisson déjà cuits, bouillon ou passé de légumes prêts et divisés en portions individuelles).

Si le bébé est déjà assez grand, vous pouvez même vous procurer un petit fauteuil pour que vous n’ayez pas l’idée de chercher un restaurant avec une chaise haute.

Dans notre liste, nous avons mis en premier lieu les récipients à bouillie, qui sont vraiment essentiels si vous décidez de manger ou de prendre des vacances en famille avec un enfant en âge de sevrage. Tous n’ont pas les mêmes caractéristiques, mais...

 

 

Le thermos parfait pour la bouillie

Le thermos sera l’un de vos alliés les plus fiables si vous décidez de préparer les repas de votre enfant à l’avance. C’est un objet très confortable, non seulement pour transporter la nourriture en la gardant au chaud, mais aussi pour la servir sans avoir à utiliser trop de récipients encombrants à laver.

Mais quelles sont les caractéristiques du récipient idéal pour la bouillie de bébé ?

Il doit être grand mais compact : considérant qu’il contiendra environ 300 grammes de bouillie composée de parties liquides et solides, qui peut donc varier en volume, vous pouvez vous procurer un thermos de 400 à 500 ml.

La meilleure forme est celle quadrangulaire, parce qu’elle "s’emboîte" bien à l’intérieur des sacs et des valises (les thermos bouillies rondes sont mignons mais moins pratiques).

La fermeture doit être étanche : vous ne voulez pas vous retrouver avec de la bouillie partout ! Dans tous les cas, par sécurité, vous pouvez stocker le récipient dans un sac en plastique.

Vérifiez qu’il est adapté pour le micro-ondes : c’est le moyen le plus simple de réchauffer les repas déjà prêts.

Si c’est aussi lavable au lave-vaisselle, encore mieux : quand vous rentrez chez vous, vous pourrez le nettoyer et le stériliser sans effort.

Assurez-vous que le thermos soit résistant : le plastique est peut-être le meilleur matériau de ce point de vue (il est également léger, ce qui ne pose pas de problème), mais il y a d’autres solutions en aluminium ou même en verre (bien que ce soit plus délicat).

Il n’est pas dit, cependant, qu’un récipient thermique soit toujours nécessaire : il dépend beaucoup de la situation et aussi de vos habitudes. Voyons donc quelles sont toutes les solutions possibles pour résoudre le problème de la nourriture en dehors de chez vous.

  

Repas à l’extérieur de la maison pour tous les besoins

Il est clair que manger dehors une seule fois parce que vous décidez d’aller au restaurant ou de faire une excursion dans la journée est différent de faire un long voyage avec un petit enfant. Ceux que nous allons vous donner sont 5 idées pour traiter le "problème" de la bouillie de bébé dans tous les scénarios possibles : c’est à vous de choisir la meilleure selon les besoins du moment.

Se préparer à l’avance

Si vous vous procurez le bon thermos, ça ne sera pas un problème de préparer le repas pour votre petit à l’avance et de le lui proposer au bon moment. Vous pouvez cuisiner comme vous le faites habituellement, avec de petites précautions : laissez le bouillon un peu de liquide et si vous ajoutez des pâtes, arrêtez-les à mi-cuisson. Au moment du repas, ce sera parfait, comme si elle était à peine préparée.

Bouillies prêtes d’urgence

Si vous faites un long voyage, peut-être à l’étranger ou dans des situations difficiles à gérer, emportez avec vous des aliments prêts à l’emploi : vous n’aurez qu’à réchauffer ce dont vous avez besoin et le jeu sera fait. À part cela, vous pouvez opter pour l’homogénéisation, les smoothies de fruits bio sans sucres ajoutés ou même des goûters sains. Ces derniers sont parfaits pour apaiser la faim de votre enfant au cas où l’heure du repas principal retarde pour une raison quelconque.

 

 

Cuisiner sur place

Celle-ci est la meilleure solution pour ceux qui voyagent et sont situés dans un établissement équipé. Vous pouvez vous munir de portions uniques de bouillon ou d’aliments déjà cuits, prêts à surgeler une fois à destination. Après ça, tout ce que vous aurez à faire c’est les décongeler et les cuisiner tout comme à la maison.

Même dans le cas d’un seul repas à l’extérieur de chez vous, vous pourrez emporter avec vous les différents composants pour la bouillie à faire sur le moment avec l’utilisation d’un micro-ondes, par exemple, pour chauffer le bouillon.

Le sevrage automatique

Le bébé qui apprend à manger tout seul facilite beaucoup les choses quand il s’agit de la nourriture à l’extérieur de la maison, puisqu’il est déjà habitué à manger ce que les parents mangent aussi. Dans tous les restaurants, vous trouverez un plat de pâtes simples ou une tranche de viande que vous pouvez couper en petits morceaux : se déplacer pendant les repas ne sera pas un problème.

 

 

Repas liquide

Même si vous sevrez déjà votre bébé, lui faire un repas liquide pour une fois ne sera pas la fin du monde. Si c’est plus pratique pour vous, préparez-lui un biberon avec un peu d’eau de légumes ou avec du lait et de la farine de céréales. Une solution encore moins compliquée serait de l’allaiter ! Si vous avez peur que le lait ne lui suffise pas, faites-lui faire un repas léger avant de sortir.

Comme vous pouvez le voir, la nourriture à l’extérieur peut être gérée de plusieurs façons, l’une plus pratique que l’autre. Il suffit de savoir comment s’organiser... Et avec nos conseils, vous pouvez vous offrir des dîners au restaurant et des voyages en famille sans aucun problème, nous en sommes certains !

Produits vus dans cet article
Découvrez les produits pour mieux profiter de votre grossesse et des premiers mois de bébé.