Ignorer et passer au contenu

Expédition gratuite pour commandes supérieures à €25

Connexion
Ou  Créer un compte
Mot de passe oublié ?
S'identifier
Ou  Connexion
Ce champ est obligatoire
Réinitialiser son mot de passe
Nous vous ferons parvenir un e-mail pour réinitialiser votre mot de passe
Bouclez votre ceinture !

À partir d'aujourd'hui il y a la Koala Driving Belt, la ceinture de sécurité de grossesse pour vos trajets en voiture !

Santé des nouveau-nés
|
1 décembre 2021

Nouveau-nés et régurgitation : quelle est la meilleure position ?

Vous venez de le changer et le voilà en train de salir son pull propre et le pauvre malheureux qui le tient dans ses bras à ce moment-là : c’est la régurgitation. 

Ce n’est pas inquiétant, c’est tout à fait naturel pour les nouveau-nés. C’est le reflux gastro-œsophagien qui remonte de l’estomac vers l’œsophage, provoquant une fuite de lait mélangé à sa salive. Cela dépend du fait que leur système digestif n’est pas encore mûr. 

Quelle est la meilleure position anti-régurgitation ? Nous en parlerons dans les paragraphes suivants. 

Pourquoi les enfants régurgitent ? 

La régurgitation dépend du fait que le système digestif des nouveau-nés est encore en train de se former et donc immature.  

En particulier, le responsable de la régurgitation est le cardia, la valve qui se trouve entre l’estomac et l’œsophage et qui se ferme après le passage de la nourriture, de sorte qu’il ne puisse pas remonter. Chez les nouveau-nés, le cardia ne se ferme pas encore bien, et en conséquence, le lait remonte. 

C’est pourquoi la régurgitation dans la plupart des cas n’est qu’un problème temporaire qui disparaît au bout de quelques mois. 

Habituellement, la régurgitation se produit immédiatement après la tétée, mais parfois, elle peut même apparaître quelques heures plus tard. Dans le premier cas, le lait expulsé sera plus liquide parce qu’il n’est pas encore digéré, dans le second il sera plus solide et écumeux. 

Quelle est la différence entre reflux et régurgitation ? 

Nous confondons souvent reflux et régurgitation en utilisant les deux termes indifféremment pour définir le même phénomène. Ce n’est pas incorrect, car la régurgitation comprend toujours les reflux, mais il est bon de comprendre la différence entre les deux. 

Le reflux est le passage du contenu gastrique de l’estomac à l’œsophage, et il peut arriver aussi aux adultes. Chez les nouveau-nés, il est très fréquent, compte tenu de leur alimentation liquide et l’immaturité de l’appareil gastro-œsophagien. 

Dans la plupart des cas, il s’accompagne d’une régurgitation qui consiste en l’expulsion de salive et de lait non digéré. La différence, c’est qu’il n’y a pas de sortie dans le premier, contrairement au second. 

Nouveau-nés et régurgitation : quand s’inquiéter ? 

Dans la plupart des cas, la régurgitation est un phénomène tout à fait naturel et sans aucune conséquence sur la santé du petit. Il devient témoin d’un problème de santé s’il apparaît avec d’autres signaux, tels que : 

  • Perte de poids 
  • L’enfant ne grandit pas comme il se doit 
  • Vomissements 
  • Irritabilité 
  • Refus de nourriture 

En cas de doute, demandez conseil à votre médecin. 

Comment éviter la régurgitation 

Les "remèdes" des grands-mères de faire faire le rot à la fin de la tétée, de coucher l’enfant sur le côté ou même sur le ventre ne servent pas seulement à rien, mais ils peuvent surtout aussi être dangereux pour la santé de l’enfant. 

Les nouveau-nés doivent toujours être couchés sur le dos, en premier lieu pour prévenir le MSN. Cette position est utile même en cas de régurgitation. En effet, en se tenant sur le dos, la régurgitation ne pourra pas physiquement finir dans les voies respiratoires puisque la trachée se trouve en position supérieure au larynx. 

Quels sont les remèdes pour éviter la régurgitation ? 

  • Garder l’enfant en position verticale pendant environ 15 minutes après l’allaitement 
  • Le placer dans une position inclinée d’environ 30° afin de contrer la remontée du reflux gastro-œsophagien. Les chaises longues et les berceaux ont souvent des dossiers réglables.  
  • Essayez de le nourrir lentement, peut-être avec quelques petites pauses. 
  • H2 Position anti-régurgitation pour l’allaitement 

    La meilleure position pour allaiter si votre bébé souffre de régurgitation est celle en Koala. L’enfant est placé à cheval sur la cuisse ou sur le côté de la maman, et a donc le dos et la tête droits à la verticale. 

    Cette position est plus facile avec des enfants plus âgés qui peuvent déjà s’assoir seuls, tandis qu’un petit bébé aura besoin du soutien de la maman. 

    posizione Koala per allattare con rigurgito

    Régurgitation nocturne : dans quelle position faire dormir le bébé ? 

    Que faire si le bébé souffre de régurgitation pendant la nuit ? La meilleure chose pour contrer la remontée du lait de l’œsophage est de placer le bébé sur le dos dans le berceau de sorte que son buste soit incliné d’environ 30°.  

    Beaucoup de berceaux et poussettes ont le dossier inclinable. Dans le lit, vous pouvez placer quelques serviettes ou un oreiller sous le matelas. 

    Si la tête et le torse sont légèrement relevés par rapport au reste du corps, la remontée du lait de l’estomac est forcément réduite. 

    L’enfant doit toujours rester couché sur le dos. Tout d’abord, pour lutter contre le risque de MSN, ou la mort subite du nourrisson. Deuxièmement, parce qu’en position couchée il est beaucoup plus difficile que la régurgitation finisse dans les voies respiratoires. Il s’agit d’une question physique : allongez-vous sur le ventre vers le haut de la trachée (le canal où passe la respiration) est situé au-dessus du larynx (le canal qui relie la bouche à l’œsophage).  

    Au contraire, les voies digestives sont situées au-dessus des voies respiratoires et le risque d’aspiration, en cas de régurgitation, augmente. 

La position couchée sur le dos est la plus sûre pour le bébé, au moins jusqu’à ce qu’il apprenne à se tourner sur lui-même. Pour cette raison, l’Organisation Mondiale de la Santé recommande de toujours placer les petits sur le dos.  

La position couchée sur le dos augmente le risque de plagiocéphalie positionnelle, ou syndrome de la tête plate. Vous voulez connaître des astuces pour la prévenir ou la traiter ? span> Lisez les instructions du Dr Maria Antonietta Bonanno, experte en Plagiocéphalie Positionnelle.