Ignorer et passer au contenu

Expédition gratuite pour commandes supérieures à 45€ en France

Connexion
Ou  Créer un compte
Mot de passe oublié ?
S'identifier
Ou  Connexion
Ce champ est obligatoire
Réinitialiser son mot de passe
Nous vous ferons parvenir un e-mail pour réinitialiser votre mot de passe
Koala Black Weeks

Ne manquez pas les remises les plus élevées de l’année! Jusqu’à 20% sur tout le shop

Santé des nouveau-nés
|
8 novembre 2021

Les anomalies de la forme du crâne chez le nourrisson

Le Dr Maria Antonietta Bonanno, spécialiste des déformations crâniennes du bébé, explique quelles sont les causes de la Plagiocéphalie et de la Brachycéphalie positionnelle, en indiquant comment elles apparaissent dans la tête du bébé.

Chère maman et cher papa, vous devez savoir que les anomalies de la forme du crâne sont extrêmement courantes et surviennent pour plusieurs raisons, dont beaucoup sont dues à des causes indépendantes du comportement des parents.

Les anomalies les plus courantes sont la Plagiocéphalie positionnelle postérieure et la brachycéphalie positionnelle postérieure et peuvent survenir avant, pendant et après la naissance.

Qu'est-ce que la Brachycéphalie positionnelle ? 

La Brachycéphalie positionnelle consiste en un aplatissement de tout l'arrière de la tête qui, si observée, apparaît donc plus courte que la normale. Le mot brachycéphalie, en fait, vient du grec et signifie tête courte.  

Qu'est-ce que la Plagiocéphalie positionnelle postérieure ?

La Plagiocéphalie positionnelle, quant à elle, consiste en un aplatissement de l'arrière droit ou gauche de la tête. Le mot Pagiocéphalie vient du grec et peut être traduit par tête oblique. 

Les enfants de sexe masculin ont un risque plus élevé de présenter une Plagiocéphalie positionnelle : deux enfants sur trois atteints de ce type d'anomalie du crâne sont des garçons. D

e plus, pour des raisons liées à la position que la plupart des enfants ont tendance à adopter au cours des derniers mois de la grossesse, 70 % des nouveau-nés présentent une plus forte compression de la tête à droite. 

Différents types de gravité de la Plagiocéphalie Positionnelle 

Si le bébé développe une forme de Plagiocéphalie, cela signifie qu'il se repose ou doit avoir reposé sa tête plus d'un côté que de l'autre. La Plagiocéphalie peut se présenter avec différents niveaux de gravité. Au stade initial, le crâne se déforme progressivement de manière asymétrique, une partie de la nuque s'aplatit (TYPE I). 

Si la cause qui a conduit à la déformation continue de se répéter et qu'aucune mesure n'est prise pour arrêter le processus, des déformations plus graves peuvent progressivement se produire. 

Au fur et à mesure que l'aplatissement s'accentue, l'oreille située du côté aplati de la tête avance par rapport à l'autre. Ceci est particulièrement visible lorsque l'on regarde la tête du bébé d'en haut. (TYPE II). 

Au fur et à mesure que les os du crâne continuent de bouger, le front du côté aplati est plus prononcé, comme s'il y avait une bosse. (Type III). 

Poursuivant toujours le processus, si aucune mesure n'est prise, la position des yeux, des pommettes, de la mâchoire et de la cloison nasale peut changer également, rendant le visage asymétrique (Type IV). 

Finalement, le crâne commencera à grandir de plus en plus vers le haut (type V). 

Causes des anomalies de la forme du crâne chez le nourrisson

Pendant la vie fœtale et dans les premiers mois de vie, la tête du bébé est extrêmement malléable car les os du crâne ne sont pas encore soudés entre eux. Les causes qui peuvent modifier sa forme sont donc nombreuses.

Causes avant la naissance

Les raisons qui conduisent à un écrasement de la tête avant la naissance sont principalement dues à une réduction de la capacité normale ou de la possibilité de mouvement du fœtus dans l'utérus.

Les principales raisons sont : 

• Très gros bébé (les fœtus mâles en particulier ont tendance à être plus gros que les fœtus femelles) ;

• Bébé qui, pour se préparer à la naissance, se met tête en bas trop tôt ;

• Grossesses gémellaires ;

• Forme de l'utérus qui pousse le bébé à se positionner de manière à reposer la tête ;

• Réduction du liquide amniotique ;

• Augmentation du liquide amniotique;

• Un peu d'élasticité de l'utérus qui ne permet pas l'agrandissement nécessaire pendant la grossesse ;

• Bébé en insuffisance pondérale ;

• Bébé qui bouge peu. 

Lorsqu'une seule de ces conditions survient, il est extrêmement facile pour le bébé, déjà à la naissance, d'avoir une altération de la forme du crâne et/ou de préférer tourner la tête dans un seul sens. 

Causes liées à l'accouchement 

Les déformations crâniennes du nouveau-né peuvent aussi dépendre du moment de l'accouchement. Elles sont dues au fait que la tête du bébé, pour passer dans le canal génital, doit changer de forme et devenir plus petite. C'est précisément pourquoi les os du bébé ne sont pas soudés avant la naissance. Ils peuvent alors se déplacer, s'aplatir et même se chevaucher.

Toutefois, après 72 heures, elle devrait reprendre une forme plus arrondie. Si cela ne se produit pas, nous sommes en présence d'une déformation crânienne.

D'éventuelles fractures du crâne, pouvant survenir lors de l'accouchement, ou la présence d'hématomes volumineux, provoqués par exemple par l'utilisation de la ventouse obstétricale, peuvent également modifier la forme de la tête.

Garder le nourrisson dans la même position pendant tropd'heures

Parmi les causes de déformations crâniennes après la naissance, on retiendra principalement le fait que les nouveau-nés, pour leur sécurité, restent allongés de nombreuses heures en position couchée.

Depuis 1992, la position dans laquelle les pédiatres conseillent de faire dormir les bébés est la position couchée sur le dos, c'est-à-dire ventre en l’air. Cela a permis de réduire de 40 % le syndrome de mort subite du nouveau-né (SMSN) et il est donc essentiel de respecter cette indication.

 On sait toutefois que le sommeil d'un nouveau-né occupe plusieurs heures de la journée et, en outre, au cours de la journée, le nouveau-né effectue une série d'activités qui se déroulent toujours dans cette position : de la position couchée le bébé est changé et positionné dans le siège ou dans le landau, il sort se promener, et est également transporté en voiture, sans jamais être déplacé, continuant à rester dans cette position. Il est aussi généralement maintenu à bras en position couchée en posant la tête sur le bras du parent.

Donc, la tête a toujours et dans tous les cas tendance à s'écraser dans la partie arrière et il est donc plus facile pour elle de s'aplatir.

Une autre cause qui amène l'enfant à maintenir la même position pendant longtemps est l'hospitalisation de l'enfant. Lorsqu'il est né très prématuré, un long séjour à l'hôpital oblige le bébé à toujours rester dans la même position, étant connecté aux tuyaux et aux machines. Cette position forcée pourrait mal modeler la tête du bébé.

Torticolis positionnel

80% des enfants atteints de Plagiocéphalie ont une différence de force et d'élasticité dans les muscles du cou du côté droit et gauche. Cela fait que les bébés préfèrent garder la tête tournée dans la même direction tout le temps ou souvent.

Cela arrive presque toujours parce que le bébé, même dans le ventre de la mère, était tourné du même côté vers lequel, après la naissance, il préfère rester ou mieux se déplacer.

Cependant, il est également possible que l'enfant développe une préférence vers une direction et par conséquent une différence de force et d'élasticité se forme entre les muscles des deux côtés du cou. Cela se produit si, après la naissance, la plupart des stimuli viennent de la même direction : par exemple : la maman dort de ce côté, la boîte à musique est toujours du même côté.

Parfois, le nouveau-né peut commencer à utiliser de préférence la main vers le côté du corps où il se tourne le plus, en négligeant l'utilisation de l'autre, et à ne rouler que dans cette direction. Cela crée des raisons supplémentaires de maintenir et de préférer cette position et augmente également le risque d'utiliser le reste du corps de manière asymétrique.

Quand la Brachycéphalie et la Plagiocéphalie Positionnelle se développent-elles?

Si le bébé passe trop de temps le ventre en l’air mais que les muscles du cou ont la même force et donc que la tête reste droite, la tête s’écrase de manière égale sur l’arrière et une brachycéphalie se développe.

Si l'enfant, par contre, a tendance à toujours être tourné dans le même sens, ou s'il est toujours pris du même côté, l'écrasement à l'arrière de la tête sera plus important d'un côté et la plagiocéphalie positionnelle postérieure se développera. Plus l'enfant passera de temps dans la même position, plus la gravité des déformations sera importante.

 

Naturellement il est possible que la raison pour laquelle le bébé développe une brachycéphalie positionnelle ou une plagiocéphalie positionnelle postérieure soit due à la somme des causes prénatales avec des conditions liées à l'accouchement et avec des causes survenues après la naissance.

Comment prévenir et améliorer les déformations de la tête de votre bébé? Lisez les indications efficaces du Dr Bonanno dans l'article 10 Conseils pour prévenir et améliorer la brachycéphalie et la plagiocéphalie positionnelle dans les premiers mois de vie.

 

Dr. Maria Antonietta Bonanno - Physiothérapeute

Le Dr. Maria Antonietta Bonanno est Physiothérapeute, docteur en Sciences de la Réhabilitation, spécialisée en Neurologie, Ostéopathie et Posturologie, Professeur de Thérapie Crânio-Sacrée Pédiatrique. Elle s'occupe de la manipulation crânienne depuis 1999 et est impliquée dans divers projets de recherche sur la Plagiocéphalie positionnelle en collaboration avec diverses Universités.

Produits vus dans cet article
Découvrez les produits pour mieux profiter de votre grossesse et des premiers mois de bébé.