Ignorer et passer au contenu

Expédition gratuite pour commandes supérieures à 45€ en France

Connexion
Ou  Créer un compte
Mot de passe oublié ?
S'identifier
Ou  Connexion
Ce champ est obligatoire
Réinitialiser son mot de passe
Nous vous ferons parvenir un e-mail pour réinitialiser votre mot de passe
Koala Black Weeks

Ne manquez pas les remises les plus élevées de l’année! Jusqu’à 20% sur tout le shop

Santé des nouveau-nés
|
3 novembre 2021

Massage du nouveau-né : techniques et avantages

Le massage du bébé a beaucoup d’avantages physiques, psychologiques et émotionnels pour l’enfant. Cela aide à connaître son corps et à coordonner ses mouvements, à se détendre et à acquérir plus rapidement le rythme veille-sommeil.

De plus, c’est une excellente façon d’établir une harmonie entre le petit et les parents, qui apprennent par le massage à saisir ses signaux et établissent avec lui un dialogue beaucoup plus profond que les mots.

Quand et comment commencer le massage du bébé ? Continuez à lire.

Tous les avantages du massage pour bébé

Le massage infantile présente d’innombrables avantages relationnels et corporels, en particulier pour lesnouveau-nés prématurés. Voyons cela en détail.

Il augmente le lien parent-enfant

Le contact corporel avec notre enfant, comme le tenir dans les bras, le câliner et le porter dans une écharpe, renforce le lien parental.

Encore plus le massage, qui permet de communiquer avec le nouveau-né avec amour, de comprendre ses besoins, et de soulager ses tensions. Pour un enfant, le massage est la sensorialité, le plaisir et la thérapie physique.

De plus, le massage est également bon pour les parents : il les aide à interagir avec leur enfant, leur apprend à le comprendre, à comprendre ses signaux, et cela les amène à développer la sécurité dans leur capacité parentale.

Il stimule les systèmes nerveux et immunitaire

La stimulation naturelle de l’épiderme du bébé par le massage est importante pour son développement corporel. Il aide l’enfant à coordonner les mouvements et accélère le processus de myélinisation du cerveau et du système nerveux. En termes simples, il accélère la connexion entre les cellules du cerveau, qui transmettent les informations.

Cela stimule particulièrement le système nerveux et le système immunitaire, notamment parce que le massage réduit les niveaux de l’hormone du stress.

Le massage détend votre bébé

Le massage augmente la production de certaines hormones "bénéfiques" (endorphine, ocytocine et prolactine) et baisse les niveaux des hormones liées au stress (ACTH, cortisol et noradrénaline).

Dans les moments de stress, l’hypophyse produit l’hormone ACTH, qui stimule la production de nouvelles protéines dans le foie et le cerveau utiles pour l’apprentissage et la mémoire.

Lorsque plus de stress se superpose au stress, le corps commence à exclure toute forme d’apprentissage sensoriel en bloquant le processus cognitif. À cet égard, le massage permet d’enseigner à votre enfant comment détendre le corps en réponse au stress.

Pourquoi les massages sont-ils très importants pour les bébés prématurés ?

Pour le nouveau-né prématuré, le massage est fondamental car il l’aide dans la perte de l’hyperréflexie, des comportements ‘’d’évitement", dans la diminution des épisodes d’apnée et dans l’augmentation de l’état de veille tranquille et actif.

Un massage aide le nouveau-né prématuré à moins pleurer, à avoir des niveaux de cortisol (l’hormone du stress) plus bas, au gain de poids, à améliorer la socialisation, l’émotivité et la douceur.

Enfin, un massage contribue à la baisse de l’hormone du stress dans l’urine et à l’augmentation du niveau de sérotonine. 

Les massages éveillent les sens de l’enfant

Masser le nouveau-né, donc le contact épidermique, éveille les cinq sens de l’enfant. En commençant par le toucher, pour des raisons évidentes.

Pendant le massage, une entente visuelle entre le parent et le bébé est essentielle. Ce contact est un lien vital.

Pendant le massage, il est bon de parler ou de chanter à votre enfant, en l’habituant à reconnaître sa propre voix et à associer certains sons à des mouvements particuliers. Il est important de répéter le nom de son fils en l’associant à des mots tendres comme "Détend-toi".

Tout comme l’enfant reconnaîtra toujours le goût du lait maternel par rapport à celui des autres mères, en massant le nouveau-né, les parents reconnaîtront de plus en plus l’odeur de la peau de leur enfant.

Quand se consacrer au massage du bébé ?

Les six à sept premiers mois de l’enfant sont ceux où l’on tire le plus grand bénéfice du massage quotidien. Pendant les mois suivants, il peut être réduit à une fois par semaine.

Il n’y a pas de règle ou de meilleur moment qu’un autre dans la journée pour faire le massage à l’enfant : vous pouvez le faire le matin, avant ou après la sieste de l’après-midi, avant ou après le bain. L’important, c’est que l’endroit soit chaud et calme.

Comment commencer un massage pour bébé

Placez votre enfant sur un oreiller ou une couverture et asseyez-vous devant lui. Détendez la tête et les épaules et assurez-vous d’avoir adopté une position confortable. Concentrez-vous sur la respiration profonde et abandonnez toute pensée extérieure pour vous consacrer entièrement à votre bébé. Il n’y a que vous et lui en ce moment.

Enlevez tous les bijoux que vous portez sur vos mains et vos bras et déshabillez le bébé. Prévenez-le toujours avant de commencer le massage et demandez sa permission.

On peut facilement comprendre un éventuel refus au massage de son enfant en l’observant : il soulève les bras comme pour se protéger, regarde ailleurs, se met en colère, secoue les bras et bouge les yeux frénétiquement.

Que faire dans de tels cas ? Réchauffez son corps ou l’environnement autour et commencez à poser doucement les mains sur sa peau. Si, malgré cela, l’enfant reste un peu embêté ou peu déterminé, commencez petit à petit, il se calmera lentement.

De quoi avez-vous besoin pour le massage ? Juste une huile, une serviette, une couverture ou un oreiller. L’huile doit être pressée à froid et végétale, comme l’huile d’amande qui est douce et légère. En hiver, l’huile de moutarde maintient la chaleur, en été, l’huile de coco rafraîchit.

Le massage du bébé est également utile en cas de petits troubles

Le massage est également très utile lorsque l’enfant souffre de coliques, de rhume et de fièvre.

En cas de fièvre, mouillez vos mains avec de l’eau chaude et gardez le bébé couvert. De cette façon, la chaleur sur la surface de la peau fera évaporer l’eau en rafraîchissant l’intérieur du corps.

En cas de congestion respiratoire, effectuez des mouvements sur la poitrine et le dos en avant et en arrière avec de l’huile et du menthol ou de l’eucalyptus ou avec un verre. Cela l’aide à cracher le mucus des poumons.

En cas de congestion nasale, massez le visage et aspirez le mucus après avoir inséré dans chaque narine une goutte d’eau chaude salée ou du lait maternel.

Le massage est également très utile pour l’air dans les intestins et les coliques. En effet, il stimule la maturation de l’appareil gastro-intestinal et son bon fonctionnement. Demandez à un professionnel expérimenté de vous expliquer la séquence précise des mouvements à effectuer sur l’abdomen du bébé.

Un bain chaud, des stimulations douces au niveau du sphincter anal et de petites astuces dans l’alimentation maternelle sont également recommandés.

Dr Martina Rossi

Sage-femme indépendante professionnelle et entraîneur personnel pour les mamans et les futures mamans. Elle organise des cours de massage d’enfants, de désobstruction pédiatrique, et de rééducation du plancher pelvien.

Produits vus dans cet article
Découvrez les produits pour mieux profiter de votre grossesse et des premiers mois de bébé.