Maternité

Reste près de moi : l’importance du contact physique entre les bébés et les parents

Ces dernières années, les pratiques à contact intensif se diffusent, comme par exemple, l’utilisation de l’écharpe de portage.

Reste près de moi : l’importance du contact physique entre les bébés et les parents

Lorsqu’ils naissent, les bébés sont un concentré de tendresse : des grands yeux, des joues dodues, la peau douce et cette bonne odeur … ils sont tout simplement irrésistibles, et non pas par hasard.  De cette façon en fait, la nature stimule le contact physique et le soin du petit bébé de la part des parents.

Peut-être bien que nous, ayant grandi dans la société occidentale – qui, traditionnellement suit un modèle de maternage à faible contact – nous ne savons pas trop pourquoi l’attachement physique est si important pour le nourrisson. Ces dernières années, toutefois, les pratiques à contact intensif se diffusent, comme par exemple, l’utilisation de l’écharpe de portage : et voilà pourquoi nous avons pensé de te parler de la valeur fondamentale de ces habitudes pour le développement du bébé.

Le contact physique avec le nouveau-né : pourquoi est-il important 

La peau est l’organe sensoriel le plus étendu de notre corps : elle nous recouvre complètement, de la tête jusqu’aux pieds, et elle est constellée de terminaisons nerveuses. Celles-ci sont les responsables du toucher, le sens qui, peut-être en premier – et plus des autres– est utilisé par le bébé pour entrer en contact avec lemonde extérieur et l’explorer.

Pour le nouveau-né, le contact physique est un véritable besoin inné. Avant toute chose car, comme nous avons déjà dit, le bébé ne survivrait pas sans le soin des parents. Deuxièmement, il est fondamental pour toute une série de raisons qui ont été désormais démontrées de façon scientifique… prête à les découvrir ?

Le contact physique favorise la santé et le développement mental

Ceci est peut-être l’élément qui, plus de tous les autres, fait comprendre que le contact physique avec les parents, est fondamental pour le bébé.

Pense à la Méthode Kangourou pour les nourrissons prématurés. Ces petits bébés sont placés pour un certain temps, chaque jour, peau à peau, sur la poitrine de maman ou de papa. Le contact physique donne cette chaleur et cette sensation de protection dont le bébé a besoin. Ceci améliore ses paramètres physiques et physiologiques et le bien-être général en apportant une reprise (même du poids) plus rapide.

 

Le contact physique peau à peau aide aussi le bébé né à terme : il stimule la thermorégulation et le système immunitaire, en améliorant la santé physique générale. Certaines recherches ont noté aussi un lien entre le rapprochement physique et l’augmentation des capacités cognitives et d’apprentissage – car l’enfant, porté en écharpe ou dans les bras, est tranquille mais vigilant et peut utiliser la vue et l’ouïe pour capter les signaux intéressants du monde qui l’entoure.

Il n’y a pas de quoi s’étonner si, de nos jours, dans les hôpitaux italiens, le bébé, dès sa naissance, est placé sur la poitrine de sa maman – et souvent, heureusement, sur celle de son papa – et de ne pas s’étonner non plus si les écharpes de portage pour bébé sont de plus en plus diffusées !

L’importance du contact pour le développement émotif

Le rapprochement de l’enfant avec ses parents ne favorise pas seulement le développement mental et physique, mais aussi celui émotif.

Ce n’est pas pour rien que le psychiatre Daniel Stern qui a étudié à fond la relation entre mère et enfant, disait que “ la magie ultime du rapprochement est le contact physique. Et cette magie passe à travers la peau”.

Au contraire de celui qui soutient le modèle à contact faible, les nouveaux-nés qui sont portés souvent en écharpe manifestent un sens de sécurité et de confiance qui aidera leur indépendance quand ils grandiront.

En plus de ça, il est plus probable que ces bébés développent un attachement solide avec les parents : ceci signifie qu’ils auront un lien d’amour profond mais qu’ils seront ouverts aux autres et à l’exploration du monde au fur et à mesure de leur croissance.

Sans entrer dans les détails académiques, de toute façon, tu t’en seras toi aussi aperçue : quand tu portes ton petit en écharpe, il pleure moins et est beaucoup plus tranquille… ceci car le contact physique diminue ses niveaux de stress. D’autre part, si tu y penses : quand tu es fâchée, agitée ou triste… Qu’y a-t-il de mieux que d’être embrassée par une personne que tu aimes ?

Et les parents ?

N’oublions pas que le contact physique avec le nouveau-né est important aussi pour les parents ! Rester ainsi près de son bébé, dès le début, permet de mieux le connaître et de créer ce lien qui durera pour toute la vie.

Si le bébé est prématuré ou il a des problèmes particuliers, le contact peau à peau aidera la maman et le papa à se sentir utile dès le début et à instaurer une connexion qui ne serait pas possible s’il restait tout le temps dans l’incubateur.

En tout cas, le contact physique offre des moments de rapprochement qui autrement se perdraient. En portant le bébé en écharpe par exemple, tu pourras sentir son odeur ou la douceur de sa peau, mais aussi comprendre d’une façon plus directe, ses besoins. Votre communication se développera aussi sur le plan physique, non seulement sur celui verbale et visuel.

En bref : le contact physique fait du bien aussi bien au petit qu’aux grands !

Pas seulement maman : le contact physique avec le papa

Lorsqu’on pense au soin de l’enfant ou à le porter en écharpe, on pense tout de suite à la maman. Bien sûr, c’est elle le caregiver le plus proche– tant pour les questions culturelles que pour sa capacité naturelle d’allaiter.

Le contact physique toutefois, peut et doit être tant avec la maman qu’avec le papa !

Certaines recherches ont démontré que la méthode Kangourou est également efficace quand elle est faite par le papa : l’effet relaxant et bénéfique sur l’enfant est le même.

En plus, s’il est vrai que la maman est en contact avec son enfant chaque fois qu’elle allaite, il est aussi vrai que le papa peut intervenir quand elle est fatiguée, en l’accueillant et en le protégeant physiquement.

Lui aussi peut utiliser l’écharpe de portage pour interagir de près avec son petit et jeter les bases pour une relation forte –la première que le petit bébé aura en dehors de la “symbiose” avec la maman et qui servira de guide pour toutes les relations qui arriveront ensuite.

Vu toutes ces informations, tu peux comprendre que – malgré ce que les grand-mères et les tantes peuvent dire – le contact physique n’est pas un vice. Il est au contraire, un instrument de croissance pour l’enfant qui favorise son bien-être sous tous les points de vue… donc : longue vie aux embrassements peau à peau et aux écharpes de portage pour bébé !

Ta prochaine lecture