BébéFamilleMaternitéNouveau-né

La figure maternelle et le nouveau-né : l’importance d’un lien unique !

La figure maternelle est fondamentale pour le bébé : découvrez ce qu’en pensent la psychologie et comment soutenir la formation du caractère de votre nouveau-né !

La figure maternelle et le nouveau-né : l’importance d’un lien unique !

Lorsqu’un bébé naît, une mère naît aussi. Personne ne lui apprend son rôle et ses tâches, mais d’une façon ou d’une autre, tout lui vient naturellement. Évidemment, ce n’est peut-être pas aussi simple qu’elle pourrait le penser – mais elle réussit toujours à se débrouiller, demandant de l’aide si et quand il en est nécessaire. 

La figure maternelle est irremplaçable : son importance est cruciale dès les premiers instants de la vie du nouveau-né. La psychologie le dit, la science le dit … et l’expérience le dit aussi : maman est toujours maman ! 

La figure maternelle et contact physique : là où tout commence 

Le contact physique est un besoin naturel du nouveau-né, lié avant tout à la survie. Contrairement aux autres espèces animales, vous le savez bien, le petit humain est totalement dépendant des remèdes externes à la naissance et ceux maternels avant tout ! 

À part l’alimentation et la régulation de la température corporelle, il y a aussi d’autres besoins qui sont satisfaits par la figure maternelle grâce au contact physique. La chaleur de la mère et son odeur sont les premiers signes qui donnent au bébé le sentiment d’être aimé. Le battement du cœur le fait se sentir en sécurité, car c’est le même qu’il ressentait lorsqu’il était dans le ventre. 

Pour toutes ces raisons, ces dernières années, dans les services de gynécologie-obstétrique, cet attachement est tout particulièrement considéré pour la création d’une connexion psychophysique entre la mère et son nouveau-né. 

En effet, une étude a démontré que les deux premières heures de vie sont une période importante pendant laquelle le bébé et la mère sont particulièrement sensibles aux hormones. C’est pourquoi le bébé est immédiatement placé sur le ventre de la mère pendant quelques minutes, avant même d’être nettoyé. Après cela, après avoir effectué toutes les procédures nécessaires, les deux sont laissés en contact peau à peau pendant quelques heures. De cette façon, toute une série de réactions hormonales sont mises en mouvement qui permettent au bébé de s’adapter à la vie en dehors du ventre. 

C’est sûrement le premier grand miracle dont la figure maternelle est capable ! 

Le contact comme besoin psychologique 

Cependant, l’importance du contact physique ne se limite pas aux enjeux physiologiques : c’est aussi un besoin psychologique, non lié à la survie mais à la création d’un lien et – ensuite – du caractère du bébé. 

Il y a une recherche très significative à cet égard, menée par le psychologue Harry Harlow. Son étude a observé que les singes, quand séparés de leur mère, préféraient le contact physique avec un singe en peluche recouvert d’une fourrure douce plutôt qu’un autre qui fournissait de la nourriture mais n’était pas doux. 

Cela suffit pour comprendre à quel point la chaleur humaine et la proximité physique sont des éléments fondamentaux de ce que la figure maternelle peut offrir au bébé … mais si vous souhaitez approfondir le sujet, vous trouverez bien d’autres informations utiles dans notre article sur l’importance du contact physique avec les parents. 

La figure maternelle et la formation du caractère chez les enfants 

Il est facile de comprendre à quel point la mère est essentielle dans la formation du caractère du bébé : elle et son nouveau-né, pendant plusieurs mois, forment une paire très proche – presque un monde à part. C’est la première relation que l’enfant vit, et cela lui donne une empreinte pour toutes les relations ultérieures. 

Par l’allaitement, les soins, le contact physique mais aussi la simple interaction, la mère crée naturellement un microcosme au sein duquel le petit peut se sentir en sécurité et développer sa personnalité. 

La personne qui a étudié en détail la figure maternelle en psychologie est John Bowlby, qui a été le premier à parler de cet attachement. En effet, l’enfant adopte des comportements d’attachement inné pour demander une proximité avec sa mère. Sur la base de sa réponse, différents types de relations sont créés qui influenceront la formation du caractère de l’enfant. 

Si la figure maternelle est sensible et empathique, et répond rapidement aux besoins de l’enfant, un lien d’attachement sûr naît. Grâce à ce lien, le nouveau-né se sentira calme, libre d’explorer l’environnement qui l’entoure et d’interagir avec les personnes qu’il rencontre. Il sera sociable, indépendant, aura une bonne estime de soi-même et une intelligence émotionnelle. Plus généralement, il pourra construire sa personnalité sur une base solide. 

Mais que peuvent faire les mères, concrètement, pour soutenir la formation du caractère des nouveau-nés positivement ? 

Formation du caractère des enfants : 5 conseils 

1) Essayez de comprendre ses signes : avec le temps qui passe, vous remarquerez que votre bébé se comporte toujours de la même façon dans certaines situations. Dès que vous entendez son signal, répondez : il sentira qu’il peut être à l’aise car ses besoins seront satisfaits. 

2) Rassurez-le : quand il est agité, faites-lui savoir que vous êtes là avec lui et qu’il ne lui arrivera rien de mal. Cela lui apprendra à s’autoréguler tout doucement. 

3) Parlez-lui des émotions : la figure maternelle est le premier filtre émotionnel de l’enfant, même très petit. Quand vous pensez qu’il ressent une certaine émotion, trouvez les justes mots. Même si au début il ne comprendra pas leur signification, il comprendra votre ton de voix et se sentira compris – c’est la base pour le développement de l’intelligence émotionnelle. 

4) Tenez-le dans vos bras ou dans une écharpe : nous l’avons déjà écrit mais il est important le répétons – le contact physique est essentiel, non seulement pour les besoins physiologiques mais aussi pour le développement positif du caractère des nouveau-nés. 

5) Noubliez pas de penser à vous-même : il est normal pour une nouvelle mère de faire passer les besoins du bébé avant les siens. Mais n’oubliez pas de prendre soin de vous aussi : gardez vos propres moments et, si vous avez besoin d’aide, demandez-la sans avoir peur. Une maman heureuse est la première condition pour avoir un bébé heureux ! 

Évidemment, n’oublions pas tous les autres personnes importantes : le papa d’abord, mais aussi grands-parents, les membres de votre famille et amis proches – tous ceux qui s’occupent de bébé peuvent avoir un impact positif sur lui ! 

Avec cet article, nous avons cependant voulu vous faire comprendre l’importance que joue la figure maternelle pour le développement pacifique de son nouveau-né. Maman, tu es unique : ne l’oublie pas ! 

Votre prochaine lecture