Le médecin répondMaternitéNouveau-né

Anomalies de la forme du crâne chez le nouveau-né

Chers maman et papa, vous devez savoir que les anomalies de la forme du crâne sont extrêmement courantes et se produisent pour diverses raisons, dont beaucoup sont dues à des causes sans rapport avec le comportement des parents.

neonato cuscino Perfect Head - Koala Babycare

Chers maman et papa, vous devez savoir que les anomalies de la forme du crâne sont extrêmement courantes et se produisent pour diverses raisons, dont beaucoup sont dues à des causes sans rapport avec le comportement des parents. Les formes les plus courantes sont la Plagiocéphalie positionnelle antérieure et la Brachycéphalie positionnelle antérieure et peuvent se produire avant, pendant et après la naissance 

Qu’est-ce que la brachycéphalie positionnelle ?  

La Brachycéphalie positionnelle consiste en un aplatissement de l’ensemble de l’arrière de la tête. Elle, si elle est observée, apparaît plus courte que la normale, en fait le mot Brachycéphalie vient du grec et signifie : tête courte.  

Forme cranio - Koala Babycare

Qu’est-ce que la plagiocéphalie positionnelle postérieure ?  

La plagiocéphalie positionnelle postérieure, quant à elle, consiste en un aplatissement de la partie arrière droite ou gauche de la tête.  

Le mot Plagiocephaly vient du grec et peut être traduit par : tête oblique.   

 

La plagiocéphalie peut se présenter avec différents types de sévérité :   

Au début, elle a tendance à n’aplatir qu’un seul côté de la tête : la zone de la nuque (type I), si la raison de l’aplatissement se poursuit, la croissance du cerveau fait que les os du crâne se rapprochent, tant internes qu’externes, sont poussés vers l’avant du même côté qui est aplati, les oreilles ne seront alors plus à la même hauteur pour lesquelles l’oreille du côté aplati apparaîtra de l’extérieur plus en avant que l’autre (type II). Par la suite, ces os déplacent les os du front qui apparaîtront obliques avec la partie la plus haute du côté qui est aplatie (type III), déplaceront ensuite les os du visage et de la bouche pour lesquels le visage aura un aspect asymétrique (type IV) et enfin le crâne commencera à croître plus vers le haut.  

Forme cranio - Koala Babycare

Les enfants de sexe masculin ont plus de chances de présenter une plagiocéphalie positionnelle ; en fait, deux enfants sur trois sont de sexe masculin.  

En outre, pour des raisons liées à la position que la plupart des bébés ont tendance à adopter au cours des derniers mois de la grossesse, 70 % des nouveau-nés présentent un écrasement de la tête plus important vers la droite.    

 

Causes des anomalies de la forme du crâne chez les nouveau-nés   

Les os de la tête n’étant pas encore soudés, pendant la vie fœtale et les premiers mois de la vie, la tête du bébé est extrêmement malléable, les causes qui peuvent en modifier la forme sont donc nombreuses.  

Causes pré-natales :  

Les raisons qui conduisent à l’écrasement de la tête avant la naissance sont principalement dues à une réduction de la capacité ou de la possibilité normale de mouvement du fœtus dans l’utérus, les principales raisons étant :  

  • Bébé très gros (les fœtus masculins, en particulier, ont tendance à être plus gros que les fœtus féminins) ;  
  • Bébé qui, pour préparer la naissance, est placé trop tôt la tête en bas ;  
  • Grossesses gémellaires ;  
  • Forme de l’utérus qui pousse le bébé dans une position lui permettant de reposer sa tête ;  
  • Réduction du liquide amniotique ;  
  • Augmentation du liquide amniotique ;  
  • Un manque d’élasticité de l’utérus qui ne permet pas son élargissement nécessaire pendant la grossesse ;  
  • Bébé en sous-poids ;  
  • Un petit bébé qui bouge.  

Lorsqu’une seule de ces conditions se présente, il est extrêmement facile pour l’enfant, déjà à la naissance, de présenter une altération de la forme du crâne et/ou de préférer tourner la tête dans une seule direction.  

Causes liées à l’accouchement :  

  • La tête du bébé, pour passer par le canal de naissance, doit changer de forme et devenir plus petite.   
  • Pour que cela se produise, les os qui, précisément pour cette raison, ne sont pas soudés chez le bébé avant la naissance, peuvent bouger, s’aplatir et même se chevaucher. Il est donc fréquent qu’à la naissance, la tête du bébé ait une forme qui s’adapte naturellement au canal utérin, pour faciliter l’accouchement.  
  • Après 72 heures, cependant, ils devraient retrouver leur forme plus arrondie.  
  •  Si ce n’est pas le cas, nous sommes en présence d’une déformation crânienne.  
  • Les éventuelles fractures du crâne, qui peuvent survenir lors de l’accouchement, ou la présence de gros hématomes, causés par exemple par l’utilisation de la ventouse obstétricale, peuvent également modifier la forme de la tête.

Causes après la naissance :  

Garder le bébé dans la même position pendant trop d’heures.  

Depuis 1992, la position dans laquelle les pédiatres recommandent aux nouveau-nés de dormir sur le dos ou sur le ventre. Cette méthode a permis de réduire le syndrome de mort subite du nourrisson de 40 % et devrait donc être utilisée.  

Or, le sommeil d’un nouveau-né occupe plusieurs heures de la journée. En outre, pendant la journée, le nourrisson effectue un certain nombre d’activités qui ont toujours lieu dans cette position :  

En effet, en position couchée, le bébé est changé et placé dans le porte-bébé ou le landau, il sort se promener, il est également transporté en voiture, sans jamais être déplacé, en restant couché. En général, il est également maintenu en position couchée, sa tête reposant sur le bras du parent.  

De toute façon, la tête a toujours tendance à être aplatie à l’arrière, il est donc plus facile pour elle de s’aplatir.  

Une autre cause du maintien du bébé dans la même position pendant une longue période est l’hospitalisation du bébé. Lorsque le bébé est né grand prématuré, une longue hospitalisation l’oblige à rester tout le temps dans la même position car il est relié à des tubes et des machines. Cette position forcée peut donner une mauvaise forme à la tête du bébé.  

 

Torticolis positionnel  

80% des enfants atteints de plagiocéphalie ont des muscles du cou qui présentent une différence de force et d’élasticité entre les côtés droit et gauche, ce qui fait que les enfants préfèrent garder la tête tournée dans la même direction tout le temps, ou souvent. Il est également possible que la tête semble inclinée dans une direction plutôt que dans l’autre.   

Cela se produit presque toujours parce que le bébé, même dans le ventre de la mère a été tourné, pour les raisons décrites ci-dessus, du même côté vers lequel ensuite, après la naissance, il préfère rester ou se déplacer.  

bebè addormentato - Koala Babycare
bebè vispo - Koala Babycare

Cependant, il est également possible que le bébé développe une préférence pour une direction et, par conséquent, une différence de force et d’élasticité entre les muscles des deux côtés du cou, si après la naissance, la plupart des stimuli se trouvent dans la direction qu’il préfère (par exemple, la mère dort de ce côté, la boîte à musique est toujours du même côté, etc.)  

Parfois, en voyant mieux sa main du côté vers lequel il est habituellement tourné, le nouveau-né peut commencer à utiliser préférentiellement cette main, en négligeant l’utilisation de l’autre, et à se rouler uniquement dans cette direction, créant ainsi d’autres raisons de maintenir et de préférer cette position et risquant d’utiliser le reste du corps de manière asymétrique.  

Développement de la brachycéphalie positionnelle après la naissance   

Si l’enfant passe trop de temps sur le ventre, mais que les muscles du cou ont la même force et que la tête reste donc droite, la tête sera également écrasée sur le côté arrière et une brachycéphalie se développera alors. 

Développement de la plagiocéphalie positionnelle postérieure après la naissance  

Si l’enfant, qui passe la plupart de son temps sur le ventre, aura également tendance, pour les raisons analysées précédemment, à être toujours tourné dans la même direction ou si l’enfant est toujours tenu du même côté ou positionné du même côté, l’écrasement de l’arrière de la tête sera plus important d’un côté et une plagiocéphalie en position postérieure se développera. Plus l’enfant passe de temps dans la même position, plus la gravité des déformations est importante.  

Il est bien sûr possible que la raison pour laquelle l’enfant développe une brachycéphalie positionnelle ou une plagiocéphalie positionnelle postérieure soit due à la combinaison de conditions prénatales avec des conditions liées à la naissance et/ou des causes postnatales 

testa piatta - Koala Babycare

Comment aider votre enfant  

Parlez-en au pédiatre  

Toute forme de tête anormale doit toujours être signalée au pédiatre en premier lieu, car la plagiocéphalie et la brachycéphalie positionnelles peuvent être confondues avec des troubles rares et graves du cerveau et du crâne.  

Il est également possible que la différence de force entre les muscles du cou soit causée par des pathologies du système neuromusculaire. Par conséquent, le torticolis positionnel et l’utilisation non symétrique des jambes et des bras doivent toujours être signalés au pédiatre.  

Dans le cas de la plagiocéphalie positionnelle et de la brachycéphalie positionnelle, il convient toutefois d’évaluer avec le pédiatre la nécessité d’une intervention de manipulation et de rééducation pédiatrique afin de créer un programme d’exercices et de positionnement personnalisé pour votre enfant.  

10 conseils pour prévenir et améliorer la brachycéphalie et la plagiocéphalie positionnelle au cours des premiers mois de vie  

Avertissements   

Les conseils ci-dessous, élaborés en 2014 par le Center for Posture and Global Studies http://www.studioposturaeglobalità.it/   http://www.plagiocefaliaposizionale.it/  collaboration avec des physiothérapeutes pédiatriques, des thérapeutes du développement, des physiatres et des neurochirurgiens pour enfants et aimablement accordés pour consultation, sont extrêmement efficaces pour éviter l’aplatissement de la tête, stimuler l’activité motrice normale et prévenir le torticolis positionnel qui peut survenir après la naissance.  

Dans le cas où une plagiocéphalie est déjà présente, ces conseils doivent être appliqués en essayant d’augmenter le nombre d’exercices qui visent à stimuler l’enfant à se tourner vers le côté opposé à celui qu’il préfère. Les situations possibles sont les suivantes : pendant le jeu et lorsqu’il est tenu dans les bras. Dans les deux cas, en effet, l’enfant doit être stimulé à utiliser les deux côtés et à s’habituer à celui qui est affecté par la plagiocéphalie. Si, par exemple, le crâne présente une plus grande brachycéphalie latérale, il faut habituer l’enfant à se pencher sur le côté opposé.   

1) Gardez votre bébé sur le ventre dans le lit et le landau, dès les premiers jours, avec un oreiller à mémoire de forme et anti-suffocation avec une cavité, permettant le développement correct de l’arrière de la tête.  

bebè su cuscino plagiocefalia

2) Tenez le bébé sur le ventre, en alternant la position de la tête entre le côté droit et le côté gauche.  

bebè addormentato - Koala Babycare

3) Comme l’enfant est attiré par la présence et la voix de ses parents, si l’enfant dort dans votre chambre, alternez la position du landau ou du lit par rapport à votre lit ou déplacez l’enfant de façon à ce que votre lit soit alternativement à sa gauche et à sa droite.  

genitori - Koala Babycare

4) En retirant l’oreiller, tenez l’enfant, lorsqu’il est surveillé et éveillé, sur le côté en alternant le côté droit et le côté gauche, en le stimulant par votre présence ou par des objets qui l’intéressent.  

neonato mamma - Koala Babycare

5) S’il y a des boîtes à musique ou des jouets dans le lit et/ou le landau, alternez leur position entre le milieu, la droite et la gauche.  

bambino felice - Koala Babycare

6) Lorsque vous vous adressez à votre enfant et/ou jouez avec lui, alternez votre position entre le milieu, la droite et la gauche.

neonato mamma - Koala Babycare

7) Tenez le bébé pour toute activité, y compris l’alimentation artificielle, en utilisant le bras droit en alternance avec le gauche pour soutenir la tête du bébé. 

allattamento artificiale con cuscino

8) En position verticale, pour faire un rot ou bercer l’enfant, alternez l’utilisation de votre épaule droite avec votre épaule gauche.

accudire - Koala Babycare

9) Lorsqu’il est éveillé, gardez-le le moins possible dans un lit d’enfant, un landau, un porte-bébé ou un transatlantique. Lorsque vous utilisez ces porte-bébés, assurez-vous de disposer d’un oreiller en mousse à mémoire de forme confortable et percé d’un trou pour aider à modeler le crâne. Utilisez une écharpe ou un porte-bébé pour le transport.  

mamma bacia neonato in fascia portabebè

10) A partir du 2ème mois, lorsque le bébé est éveillé, bien surveillé et loin des repas, commencez à le tenir sur le ventre, en appui sur les bras, en l’incitant à garder la tête droite et à la tourner à droite et à gauche. Si le bébé pleure au début, ne vous inquiétez pas car pour tous les bébés, les premières fois peuvent être un peu fatigantes. Si vous pensez que cela peut aider, placez sous la poitrine ou les bras du bébé un rouleau fait d’une serviette enroulée ou les oreillers disponibles sur le marché pour l’heure du ventre.

Gardez-le sur le ventre pendant quelques minutes et lorsqu’il se fatigue, changez de position, en proposant la même activité plus tard dans la journée et en augmentant de quelques minutes le temps qu’il passe dans cette position chaque jour. Vous verrez qu’avec le temps, il se fatiguera de moins en moins. Insistez et ne vous découragez pas car il est essentiel qu’il acquière cette capacité, pour un développement moteur général correct et pour améliorer la force des muscles du cou. L’enfant doit également être stimulé à partir du 4ème mois à rouler à droite et à gauche et lorsqu’il acquiert la position assise, à partir du 6ème mois, à tourner la tête dans les deux sens.  

giocare - Koala Babycare

Votre prochaine lecture